Cacher Menu

Comment prier?


Qu'est-ce que la prière chrétienne ?

  • La prière chrétienne est :
    • élévation de l'âme à Dieu ;
    • don de Dieu et action de l'homme ;
    • entretien, relation des fils de Dieu avec leur Père, par le Fils Jésus, dans l'Esprit Saint : relation vivante de l'alliance, de communion d'amour ;
    • participation de tout l'homme, le langage (geste et parole) et le lieu de la prière ;
    • adhésion humble et confiante à la volonté de Dieu-Père
    • nécessité vitale : le chrétien, par sa vie spirituelle, en a absolument et incessamment besoin comme il a besoin de l'air et de l'eau pour sa vie biologique :
  • Elle jaillit de l'Esprit Saint: «Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils qui crie : Abba, Père » (Gal 4,6). C'est le même Esprit, qui prie dans le chrétien et enseigne «che cosa sia conveniente domandare» (Rm 8,26) dans la prière.
  • Elle demande un coeur humble et repenti, riche de Foi, à l'homme qui prie, lequel se reconnaît comme créé à l'image de Dieu, racheté par le Christ, sanctifié par le Saint Esprit : «Tout est possible pour celui qui croit » (Mc 9,23).
  • Avant tout, Dieu appelle incessamment toute personne à la mystérieuse rencontre de la prière.
  • La prière a donc une double dimension :
    • descendante : invitation à la rencontre et au dialogue que le Père, par le Christ, dans l'Esprit Saint, adresse à l'homme;
    • ascendante : réponse de l'homme au Père, par le Christ, dans l'Esprit Saint.



Comment se comporte jésus au regard de la prière ?

  • Durant sa vie sur la terre, il prie :
    • selon les rythmes et les prières de son peuple;
    • fréquemment, aussi de nuit, dans la solitude et en particulier avant les moments décisifs de sa mission ;
    • en disant «Abbà, Père»: la sienne est une prière filiale, jaillit de son être Fils éternel de Dieu;
    • pour nous, comme notre prêtre ; en nous, comme notre Tête et guide ; est prié par nous, comme notre Dieu.
  • Toute la vie de Jésus est une incessante prière, une communion profonde et intime avec Dieu Son Père : ses paroles et ses actions sont la manifestation visible de sa prière continue.
  • Jésus est le " Maître de la prière " pour le chrétien. Lui, déjà en priant, nous enseigne comment prier. Et en même temps il donne des indications précises sur la prière. Par exemple :
    • «Quand vous priez, dite :' Père '» (Lc 11 ,2);
    • «Ne multipliez pas les paroles comme les païens, qui croient être écoutés à force de paroles (...) puisque le Père sait ce dont vous avez besoin avant de le lui demander » (Mt6,7-8);
    • «Quand tu prie, entre dans ta chambre et ferme la porte, prie ton Père dans le secret » (Mt 6,6);
    • «Si tu présentes ton offrande à l'autel et là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton don devant l'autel et va d'abord te réconcilier avec ton frère et puis retourne à offrir ton don » (Mt5,23-24);
    • «Priez pour vos persécuteurs, puisque vous êtes les fils de votre Père céleste » (Mt 5,44-45);
    • «Demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l'on vous ouvrira » (Lc Il,9). «Demandez et vous obtiendrez pour que votre joie soit pleine » (Jn 16,24);
    • «Vous n'avez pas, parce que vous ne demandez pas ; vous demandez et vous n'obtenez pas parce que vous demandez mal » (Jc4,2-3);
    • «Cherchez avant tout le Règne de Dieu » (Mt 6,33) ) et le Père céleste donnera à celui qui prie ainsi, tout ce dont il a besoin.
  • A' la question : «Seigneur enseigne-nous à prier » (Lc 11,1), Jésus répond en enseignant la prière du Notre Père. Telle prière :
    • est la synthèse de tout l'évangile ;
    • nous met en communion avec le Père et avec Jésus Christ. En même temps elle nous révèle à nous-mêmes;
    • contient sept demandes à Dieu le Père. Les trois premières ont comme objet la gloire du Père : la sanctification du Nom, l'avènement du Règne et l'accomplissement de la volonté divine. Les quatre autres lui présentent nos désirs à lui, regardent notre vie pour la nourrir, la purifier du péché et la libérer du mal ;
    • avec l'Amen final, nous exprimons notre fiat aux sept demandes : Ainsi soit-il.



Quelles sont les sources où le chrétien puise pour sa prière ?

  • Elles sont :
    • La Parole de Dieu, contenue dans l'écriture Sainte;
    • La liturgie de l'église, en particulier les Sacrements et la Liturgie des Heures;
    • Les vertus théologales : Foi, Espérance et Charité;
    • L'aujourd'hui, avec ses événements quotidiens, joyeux et tristes.
  • Il est bien que le chrétien utilise toutes ces sources de manière complémentaire, en donnant toujours la première place à la Célébration Eucharistique, source et sommet de toute la vie du chrétien et de l'église, ainsi que modèle de toute prière.



Pourquoi est-il important d'utiliser les psaumes comme prières ?

  • elles sont Paroles de Dieu adressées à l'homme, et paroles de l'homme adressées à Dieu ;
  • elles sont Prières du Peuple de Dieu : Le Christ s'associe l'église, son épouse ; sont Prières publiques, dans lesquelles l'église est particulièrement impliquée ;
  • elles contiennent toute la gamme infinie d'interrogations, de situations dans lesquelles peut se trouver la personne de tout pays et de toute époque ;
  • elles sont expressions des différents sentiments de l'âme humaine : joie, reconnaissance, action de grâce, amour, tendresse, enthousiasme, mais aussi d'intense souffrance, récrimination, requête de l'aide et de justice, qui aboutissent parfois à la colère et à l'imprécation. Dans les Psaumes, l'être humain s'y retrouve entièrement;
  • elles font vivre l'expérience du voisinage de Dieu dans les occasions quotidiennes de l'existence qui les ont engendrés et dont ils sont le reflet;
  • elles offrent diverses intentions de prière : pour glorifier Dieu, pour le remercier, pour exprimer la confiance, pour implorer l'aide, pour demander pardon, pour faire entendre sa propre prière ;
  • " elles offrent des expressions pour la soi-di-sant "prière jaculatoire " - de la parole latine iaculum, cic'est-à-dire flèche - avec laquelle se formulent les plus brèves expressions psalmiques qui peuvent être récitées durant la journée, lesquelles brèves mais comme étant d'efficaces entretiens avec Dieu; comme étant aussi des flèches "lancées" avec des pointes brûlantes contre les tentations .



Quelles sont les formes principales de la prière chrétienne ?

Les formes principales sont :
  • quant au contenu de la prière :
    • la prière d'adoration ;
    • la prière de demande, qui a pour objet surtout le pardon, la recherche du Règne de Dieu (" Que ton Règne vienne ") comme également toute vraie nécessité pour nous et pour les autres ;
    • la prière d'action de grâce : «En toute chose, rendez grâce » (lTs 5,18). On rend grâce à Dieu pour les dons de la création et de la rédemption. Tout événement et toute nécessité peut devenir motif d'action de grâce;
    • la prière de louange : on rend gloire à Dieu parce qu'il est, avant tout et pour ce qu'il fait.
  • Quant à la manière de prier :
    • la prière vocale : elle, basée sur l'unité du corps et de l'esprit dans la nature humaine; elle associe le corps (en particulier la voix) à la prière intérieure du cœur. Elle favorise la prière avec les autres;
    • la prière méditative : elle met en action la pensée, l'imagination, l'émotion et le désir. Elle peut être aidée par un livre (en particulier la Bible), par des icônes, par les écrits des Pères de l'église et des saints, par le " grand livre " de la création, par les événements du quotidien ...;
    • la prière contemplative : elle est un regard de foi fixé sur Jésus, un silencieux amour, «un rapport intime de l'amitié, dans lequel on nous attache souvent par soi-même à soi-même avec ce Dieu par qui nous savons être aimés » (S.Teresa di Gesù).
  • L'Eucharistie contient, exprime, réalise et complète en somme toutes ces formes de prière. Il n'y a pas de prière qui soit égale ou supérieure à la célébration eucharistique .



Quelle relation y a-t-il entre la prière du chrétien et l'église ?

Toute prière authentique du chrétien est aussi prière de l'église et dans l'église : le chrétien, en effet, est membre de l'église, en vertu du Baptême. l'église soit céleste, soit pèlerine sur la terre, prie avec lui, en lui et pour lui. Et lui, prie dans l'église, avec l'église et pour l'église.



Quel est le lien de la prière avec la vie quotidienne ?

  • La prière exige la cohérence de la vie : observer la Parole de Dieu, les commandements de Dieu, faire sa volonté.
  • On prie comme on vit, et on vit comme on prie.
  • C'est l'amour croyant, humble, confiant qui exige d'unir la prière à toute la vie chrétienne.
  • Pour que la vie devienne une prière continue, il faut que :
    • elle soit cohérente avec les enseignements de la foi ;
    • qu'il y ait des moments précis, pendant la journée et la semaine, dédiés exclusivement à la prière.



Quand prier ?

  • «Priez incessamment » (1Ts 5,17):
    • «en rendant continuellement grâce, pour toute chose, à Dieu-Père au nom de notre Seigneur Jésus Christ»;
    • «avec toutes les sortes de prières et supplications dans l'Esprit » (Ef 6,18);
    • «prie incessamment celui qui unie la prière aux œuvres et les œuvres à la prière » (Originè).
  • Prier est toujours possible : «Il est possible aussi, au marché ou pendant une promenade solitaire, de faire une prière fréquente et fervente. C'est possible aussi au magasin, soit pendant que vous achetez, soit pendant que vous vendez, ou aussi pendant que vous faites la cuisine » (S. Juan Chrysostome).



Que dire quant aux techniques pour bien prier ?

  • L'histoire de la prière chrétienne connaît plusieurs techniques : elles ont comme but de préparer l'esprit et le corps à la prière, de les soutenir au cours de la prière, en aidant la personne au recueillement et à la concentration.
  • Elles concernent : les paroles, le chant, les gestes, l'iconographie, le lieu où l'on prie.
  • Les méthodes et les techniques sont nécessaires et utiles, mais ne sont pas nécessairement efficaces.
  • Elles sont des moyens pour aider la prière, mais ne peuvent pas en devenir la fin.
  • Ce qui importe est d'avancer, avec l'Esprit Saint, sur la voie unique, modèle et maître de la prière : Jésus Christ.



Quelles sont les principales objections à la prière ?

  • Voici certaines objections à la prière :
    • Je n'ai pas le temps : j'ai bien d'autres choses à penser et à faire ;
    • Je n'ai pas envie ;
    • C'est inutile de prier puisqu'il faut plutôt agir;
    • Je ne réussis pas à prier puisque je suis fréquemment distrait, puisque mon cœur est aride, incapable de prier.
  • Des telles objections et difficultés peuvent être surmontées :
    • en approfondissant la signification et la valeur de la prière authentique du chrétien;
    • en priant et en demandant l'aide à Dieu;
    • en tenant présent que certainement la prière suppose aussi un effort et une lutte contre nous-mêmes, contre les pièges du diable, contre les conceptions erronées, diverses mentalités diffuses qui nous sont proposées quant à la prière;
    • en croissant dans la vertu de l'humilité, de la confiance, de la persévérance, de la garde du cœur.
  • Quant à l'objection de celui qui affirme qu'il ne prie plus, parce que dans le passé il a beaucoup prié et il n'a pas été exaucé, c'est bien de rappeler que Dieu tarde parfois à nous exaucer ou ne nous exauce pas complètement à cause de ce que nous lui demandons :
    • pour vivifier notre fidélité, notre cons- tance, notre confiance en Lui;
    • pour vérifier l'authenticité, l'opportunité ou la nécessité de ce que nous lui invoquons, et surtout la conformité des nos demandes à la volonté de Dieu-Père;
    • pour consolider notre foi;
    • pour ne pas nous donner quelque chose qui n'est pas notre vrai et meilleur bien : Dieu nous connaît et nous aime plus que nous-mêmes ;
    • pour nous réserver quelque chose de meilleur et de plus utile, qu'il souhaite nous offrir par la suite. Lui, en effet, voit très bien, très loin et en profondeur ce qui nous concerne.

Il Primicerio
des saints Ambroise et Charles Borromée
Monsignor Raffaello Martinelli


NB: Pour approfondir l'argument, lire les documents pontificaux suivants :

  • CATéCHISME DE L'éGLISE CATHOLIQUE (CCC), Quatrième partie ;
  • LA CONGRéGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI:
      - Quelques aspects de la méditation chrétienne, 1989 ;
      - Les prières pour obtenir de Dieu la guérison, 2000.